Espace client
Retrouvez tous nos sites

MRJ Webagency

 

Actualités de l'agence web

10

2012

Une nouvelle source d'information se tarit

Apple a décidé de crypter le contenu des requêtes saisies dans la searchbox...

Consulter l'actualité

10

2011

L'iPad en tête.

Apple, par le biais d'iOS reste encore très largement le leader...

Consulter l'actualité

10

2011

Agences web et tourmente judiciaire

« Votre site internet clé en main pour 500 € seulement »....

Consulter l'actualité

09-2010 : Forum PHP édition 2010 - Cité des Sciences de Paris

01-2010 : Abandon de IE 6 - Microsoft incite à la migration

01-2008 : Ecce Uomo - Création site internet

05-2007 : Quality and Co - Diffusion radiotélévisée

04-2007 : Ventes à la carte - e-commerce


01

2010

Abandon de IE 6
Microsoft incite à la migration

A mesure que la puissance des navigateurs augmente, que les sites s'enrichissent de nouvelles fonctionnalités (css, javascript, etc), il devient difficile pour les développeurs de maintenir un support pour <strong>Internet Explorer 6</strong> tout en intégrant ces nouveautés.

Souvenez-vous, IE6 est sorti en 2001 et domine alors largement le marché.
En 2010, il occupe désormais seulement <a href="http://gs.statcounter.com/#browser_version-eu-daily-20100327-20100327-bar">3.8% en mars 2010</a>.

En attendant de pouvoir "fêter" sa disparition <a href="http://ripie6.com/">comme certains s’y préparent</a>, de nombreux sites ont décidé de ne plus perdre de temps à supporter l'obsolète IE6 et encouragent l'internaute à mettre à jour son navigateur (<a href="http://www.facebook.com/">Facebook</a>, <a href="http://www.youtube.com/">Youtube</a>, <a href="http://www.twitter.com/">Twitter</a> ou <a href="http://www.gmail.com/">Gmail</a> pour ne citer que les plus connus).

Alors, qui pourra prédire la mort d'IE6 ?
Chers développeurs, prenez votre mal en patience... <a href="http://about.digg.com/files/blog/images/ie6_why.jpg">beaucoup d’utilisateurs d’IE6 le par obligation</a> (imposé par les grandes entreprises ou administrations à l'infrastructure lourde).

La solution viendra-elle de Microsoft, qui <a href="http://blogs.technet.com/srd/archive/2010/01/15/assessing-risk-of-ie-0day-vulnerability.aspx">incite lui-même à la migration</a> vers une version récente en pointant du doit le manque de sécurité de IE6, cet antique butineur ?